Glastotrip

Glastonbury Secret

En marge des lieux les plus célèbres, des grandes scènes, des plus petites, des théatres, des cinémas, des cirques, il y a au sein du festival de Glastonbury, des espaces qui ne sont pas listés dans les programmes. Ce sont des spectacles, des installations, ou simplement des douches ou des toilettes, tous des lieux particuliers un peu à l’écart, voire complétements cachés. Votre découverte du festival de Glastonbury ne serait pas totale si vous ne visitiez pas nombre de ces lieux. Voici donc ce qui constitue le Glastonbury secret à côté duquel vous pourriez passer sans vous en apercevoir.

L’embrasement du Phoenix

Phoenix
Photo: Fred

Un évènement qui n’est pas inscrit au line-up, est l’inauguration du festival le mercredi en début de soirée. Au sommet du Sacred Space, vous remarquerez sans doute un gigantesque tas de bois sur lequel s’appuie un phoenix fait du même matériau, sur le flanc de la colline qui surplombe le cercle de pierres. Ce tas de bois est destiné à être enflammé dès le mercredi soir, dans l’esprit des feux de la St Jean, ou plutôt des anciennes traditions païennes qu’ils ont remplacés. En effet, une cérémonie d’inauguration du festival a généralement lieu à la tombée de la nuit (un peu après 21h00), consistant à mettre le feu à ce tas de bois tout en tirant un feu d’artifice. Le symbolisme du phoenix qu’on brule pour renaitre semble assez évident.

Les vraies toilettes

Toilettes
Photo: AsydOrange

Il existe un petit Graal dans Glastonbury, il s’agit de vraies toilettes. Je veux dire par là des toilettes avec un siège en faïence, une lunette, et une vraie chasse d’eau. J’y suis allé, ce n’est pas que ce soit extrêmement  propre, mais d’une part de ce point de vue c’est un peu mieux qu’ailleurs, et d’autre part ce sont incontestablement les toilettes les plus confortables du festival. Elles se trouvent au dessus de Big Ground, en haut du chemin qui coupe ce camping en deux dans le sens de la hauteur. La photo ci-dessus a été prise le dimanche soir, donc en fin de festival.

Le tunnel sous la Old Railway Track

Tunnel sous la old railway track
Photo: Kiki

Il existe un endroit discret, que certains évoquent parfois, en expliquant qu’ils l’ont cherché sans le trouver, il s’agit du tunnel qui passe sous la Old Railway Track. Bon, soyons clair, l’endroit est joli, voire romantique, mais ce n’est pas non plus le pont des soupirs. En fait, c’est surtout un passage rapide permettant de passer de Green Futures à Greenpeace.Ce passage se trouve dans Green Futures en contournant la tente Speaker’s Forum sur la droite, et en s’avançant vers la haie bordant le champ.

Douches

inscriptions douches
Photo: Tabitha

En plus de « vraies » toilettes, il existe à Glastonbury des douches. D’abord, il en existe pour certains VIP, je ne parle même pas de la zone Hospitality réservée aux véritables VIP. Ceux qui ont les moyens de se payer l’hébergement dans le Tipi Village ont accès à des douches, vu le prix du tipi c’est bien le moins! Dans le camping Worthy View, même chose, il y a des douches. Dans Spring Ground, camping réservé aux personnes à mobilité réduite, on trouve aussi des douches. Et pour finir avec les cas particuliers, les personnes venues à vélo, bénéficient de l’accès à un camping réservé qui donne aussi à des douches réservées. Mais, tout le monde peut accéder aux douches (Mermaid Showers) se trouvant en bas de Kidz Field, ou à celles se trouvant dans Greenpeace. Notez cependant que la queue y est généralement très longue.

La zone Sud-Est

Shangri La
Photo: Russell McGovern

Dans la zone Sud-Est, il existe tout un tas de recoins un peu cachés. Dans Shangri-La, il existe un certain nombre de pièces et de fêtes secrètes qui se déroulent derrières certaines portes ou dans certaines tentes dans ce décor labyrinthique qui change chaque année. Là tout peut arriver, il est parfois possible de passer certaines portes, mais pour cela il faut avoir un peu de chance, de persévérance, et surtout observer attentivement, ce qui est difficile, compte tenu du fait que le décor déroutant peut perturber la concentration. Cf. le site de Shangri-La:

Exploration and discovery is an important aspect of  Shangri-la. A maze of covered alleys is riddled with nano-venues, performers and installations, artworks and hidden doors.
L’exploration et la découverte constituent un aspect important de Shangri-La. Un labyrinthe d’allées couvertes est emplie de micro scènes, artistes, installations, et œuvres d’art, portes cachées, que l’on peut détecter par certain indices

Non loin de Shangri-La, dans Block 9, et le bâtiment du London Underground, il est possible de partir dans les couloirs du HLM et pénétrer dans une zone de happening où des acteurs vous invectivent. En fait, il semble que ce passage ne soit ouvert que par périodes. De tels lieux sont en fait assez fréquents dans la zone Sud-Est, mais il faut avoir la chance de débarquer au bon moment.

Strummerville

Strummerville
Photo: Ian Ratcliffe

Le feu de camp de Strummerville est un endroit à l’écart. C’était à l’origine un endroit où Joe Strummer avait l’habitude de venir pendant le festival, et où il restait à discuter avec les personnes présentes près du feu. Une stèle a été posée à sa mémoire, et l’association caritative, créée par les proches de Joe Strummer, dénommée Strummerville gère les lieux. Le site a été déplacé vers le sommet de la colline de Pennard, et bénéficie d’un emplacement plus calme et plus cosy. Là n’importe quel artiste peut débarquer a tout moment, comme l’avaient fait Mumford & Sons en 2011, une édition avant qu’ils ne tiennent la tête d’affiche.

Les cultes

Dans Glastonbury il existe des endroits qui ne sont pas à proprement parler secrets, mais plutôt méconnus. Un certain nombre de religions sont présentes à Glastonbury. Les musulmans se regroupent le vendredi à 13h30 pour une prière dans Healing Field. Les juifs disposent d’une petite tente dans West Holts destinée à la prière le vendredi. Les élémentalistes sont présents dans une tente située au coin Sud-Est du camping Pennard Hill. La tente chrétienne, qui surplombe Big Ground est elle très visible, et est accessible pendant toute la durée du festival. On y trouve un peu d’artisanat, un stand de maquillage, mais c’est aussi un refuge possible avec des couchages sommaires. Des offices s’y tiennent tous les jours à 11h00 et 17h00. Une messe catholique y est célébrée le dimanche à 9h30, la communion est donnée à 11h00. Les Hare Krisha, dont la tente est située dans le camping West Holts, offrent des repas gratuits. Au coin du Avalon field (de l’autre côté de la Old Railway track), la Iona community, offrent au creux d’un bosquet isolé un espace abrité où quelques bancs entourent un feu de bois bien agréable durant les nuits humides.

Underground Piano Bar

Underground Piano Bar
Photo: Marieke van der Veen

Mais l’endroit le plus secret de Glastonbury est le Piano bar, parfois aussi dénommé Infamous Piano Bar, ou Underground Piano Bar, ou encore Irish Bar. C’est un endroit gardé secret, qui n’est pas listé dans les informations données par les organisateurs, dont certains parlent, mais personne ne veut en divulguer la localisation. Il faut donc le chercher. Tous les témoignages qu’on peut trouver, sont ceux de personnes qui racontent l’avoir cherché longtemps et avoir éprouver une grande joie en le trouvant. Il existe, je peux vous l’assurer.

C’est une petite salle dont la contenance dépasse à peine quarante personnes, où l’on se tasse un peu partout. L’animation est assurée par des irlandais, dans un plus pur style de pub de campagne du 19eme siècle. C’est parait-il l’un des endroits favoris de Michael Eavis qui y passe systématiquement, chaque année.

Il parait aussi est reconstruit chaque année, en partie creusé dans le sol, d’où une de ses appellations « Underground ». On y entre en passant par une sorte de tunnel, pour arriver dans une salle éclairée par des chandelles. Il est donc difficile d’y faire des photos. Par ailleurs, pour ce qui est de sa localisation, je respecterai la tradition des lieux, je ne vous dirai pas où c’est. A vous de trouver….