Glastotrip

Emily Eavis, The Times

The Times publie aujourd’hui une interview d’Emily Eavis qui est assez intéressante pour que je vous en livre quelques extraits.

Tout d’abord, l’affaire Kanye West est évoquée, et il semble qu’en marge de la pétition de 133 000 signatures, assez inoffensive, la famille Eavis a dû subir d’autres actions condamnables cette fois. Emily Eavis déclare avoir reçu des menaces de mort. C’est dire l’importance de Glastonbury auprès des fans. Mais franchement, c’est tout de même particulièrement stupide. Déjà que je trouve limite le fait de demander la déprogrammation d’un artiste (pourtant je vous assure que Yeezy c’est pas ma cup of tea), en venir aux menaces c’est très bas de plafond. Elle explique le stress, et la communication de crise qu’il a fallu assurer en relation avec cette polémique.

L’article continue en évoquant la transition qui est en train de s’opérer de Michael le père à Emily la fille. On rappelle que Michael Eavis souhaite diriger les opérations jusqu’au 50eme anniversaire du festival, en 2020, mais il semble qu’à 79 ans déjà, il soit de moins en moins actif dans l’organisation. On sent bien que désormais c’est Emily, et son mari, qui s’occupent de recruter les principaux groupes. Cet état de choses explique sans doute les déclarations, parfois étranges ou contradictoires que peut faire Michael Eavis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.