Bulletin météo #7

Et bien la catastrophe que j’entrevoyais hier semble bel et bien en train d’arriver, et le festival que nous pensions assez (voire totalement) sec, la semaine dernière part pour être aussi traditionnel qu’il peut l’être en termes météorologiques, c’est à dire mouillé et boueux. Dire que lorsque l’on nous prévoyait un Glasto sans aucune pluie, j’en venais presque à espérer au moins une paire d’heures de pluie, juste pour le fun! Maintenant, j’espère que nous verrons au moins une fois le soleil.

Je vais m’en tenir au préambule de Jackone dans son bulletin #7, au fur et à mesure que nous approchons du festival, les graphes opérationnels deviennent de plus en plus importants. Il commence par là et complète avec d’autres données. Je me contenterai de vous donner sa description de ces fameux graphes opérationnels qui nous sont fournis pour 3 dates: lundi, mercredi et vendredi. Et je terminerai avec les conclusions de Jackone.

Lundi 22 juin:

Le modèle UKMO/ECM reste à prévoir un temps un peu plus sec que le GFS avec les basses pressions plus au Nord et à l’Est, en ce sens il s’écarte plus progressivement des modèles antérieurs.
Les modèles 4 GFS aujourd’hui s’accordent pour indiquer de basses pressions au Nord Est du Royaume Uni, avec un flux froid du Nord au Nord Est qui s’écoule sur le pays, ce qui signifierait l’apparition de précipitations pour Glastonbury, avec une pluie modérée probable.

Mercredi 24 juin:

Le modèle ECM montre un flux d’Ouest vers le Sud, mais les basses pressions plus au Sud que l’indique le GFS, mais cela montre que cela devrait être plus humide pour Glastonbury que dans l’option GFS, et cela devrait couvrir le mercredi et le jeudi.
D’après le modèle GFS la chose la plus probable est un léger flux SW chargé d’air tropical maritime, gardant les choses assez humides pour Glastonbury, cependant le modèle de ce matin (il y en a deux hier et aujourd’hui) est un peu plus sec.

Vendredi 26 juin:

L’ECM continue à évoluer davantage, et si le temps le plus humide passe rapidement, cela pourrait selon toute probabilité conduire à un week-end plus stable que ne le prévoit l’option GFS.
Le modèle GFS indique un léger flux Ouest Sud-Est, avec quelques périodes d’humidité possibles pour Glastonbury, cependant il y a une chance réelle que les pluies les plus fortes soient gardées plus loin vers le Nord.

La conclusion de Jackone hier soir est la suivante:

Les modèles prédisent des choses plutôt instables pour la semaine prochaine pour l’instant.
Le GFS au moins conserve des hautes pressions à proximité du Sud, ce qui devrait minimiser les quantités de précipitations, et cela signifie un assez humide et instable début de festival et probablement pour la plus grande partie du festival. Cela devrait minimiser les niveaux de boue à des niveaux raisonables, et le bain de boue n’est pas prévu. Il y a d’autres modèles qui confirment tout ceci.Le modèle ECM est bien plus variable, et vela voudrait dire que l’on aurait une pluie plus importante de mercredi à vendredi, mais probablement un week-end plus sec. Cependant il y a moins de confirmations pour ce modèle.

Définir un note aujourd’hui est compliqué, si on s’en tient au premier modèle on serait plutôt autour de 5 ou 5,5, alors qu’avec le deuxième modèle nous aurions plutôt 6,5 ou 7. Alors Jackone tranche en donnant aujourd’hui une note de 6 (0=sec 10=bain de boue). Il termine en disant qu’il reste encore beaucoup d’incertitudes qui pourraient produire encore de grandes différence sur la météo de Glastonbury.

Pour rappel voici les notes de Jackone lors des précédents bulletins:

  • 13/06/2015: 3
  • 15/06/2015: 4,5
  • 17/06/2015: 6

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.