Bill Harkin

You are currently viewing Bill Harkin

50 ans après avoir rêvé le symbole du festival de Glastonbury, Bill Harkin vient de disparaître.

Comme la tour Eiffel à Paris, la statue de la Liberté à New-York, ou le Christ Rédempteur à Rio, si on pense au festival de Glastonbury, on pense à sa Pyramide. Et le créateur de cette dernière, Bill Harkin, vient de s’éteindre le 7 mars 2021.

Dans les années 60 il avait suivi des études en arts plastiques et architecture, à Liverpool. Puis il s’était spécialisé dans la conception des scènes pour divers théâtres. En 1970, il avait par hasard rencontré Andrew Kerr qui était en train de préparer la Glastonbury Fayre, la deuxième édition du festival qui devait avoir lieu au Solstice 1971. Ce qui suit est extrait de l’histoire du festival de Glastonbury qui est publiée dans Glastotrip: Chapitre 5 – Glastonbury Fayre, et où vous pourrez retrouver l’intégralité de l’histoire.

Un jour, pour aider un ami à déménager, Bill Harkin emprunte un van. Une fois le mobilier de cet ami déchargé chez ses parents, à Swanage sur la côte Sud du Dorset, il décide d’aller au hasard se promener dans la campagne anglaise avec son véhicule d’emprunt. Plongé dans sa méditation contemplative, il tombe sur un panneau: Glastonbury 7 miles qui attire son regard. Il prend cette direction, et s’arrête au pied du Tor. La nuit est tombée, il passe à l’arrière du van et s’apprêtant à dormir, il fait bouillir un peu d’eau sur un camping gaz pour se préparer un thé. A ce moment, déboule du chemin qui descend du sommet du Tor, une joyeuse compagnie. C’est Andrew Kerr, accompagné de Thomas Crimble, Nick Turner et quelques autres. Nous sommes à la veille de la rencontre avec Michael Eavis, Andrew Kerr explique alors à Bill Harkin, qu’ils sont venus là sur la base des informations de Dave Trippas, pour rencontrer l’organisateur du Pilton Festival afin de louer son terrain pour organiser leur propre free festival.

Une fois les accords passés avec Michael Eavis et la décision fermement prise d’organiser le festival l’année suivante à la Worthy Farm, Andrew demande à Bill Harkin de concevoir la scène du festival. Ce dernier en a la vision, un matin, au réveil…

Je me réveillais sortant d’un rêve étrange. Je me tenais à l’arrière d’une scène en plein air à proximité d’un stand pour batterie, regardant vers le public qui assistait à un spectacle. Il y avait deux rayons de lumière qui formaient une pyramide dans le ciel, et quelques bâtiments à l’horizon. J’avais l’habitude de noter mes rêves à cette époque et inspiré par la conversation avec la tribu d’Andrew, j’ai pris ma matinée et dans le studio j’ai commencé par noter quelques trucs et faire un rapide dessin [dessin en tête de page ci-dessus].

La forme pyramidale suggérée par les faisceaux lumineux m’avaient donné un point de départ. J’ai donc fait un schéma préliminaire indiquant comment cela pouvait fonctionner pour faire une scène et je me suis dit que ça pourrait être une bonne idée de faire une maquette de la scène pyramidale en carton.

(Bill Harkin)

Après qu’Andrew Kerr ait, en fonction des lignes telluriques, déterminé l’emplacement où doit se trouver la scène. Bill Harkin se rappelle son rêve et propose un concept de scène Pyramidale. Il construit une maquette en carton qui surprend tout le monde, mais l’idée est acceptée. Une condition, cependant, est imposée par Andrew Kerr qui exige que les dimensions soient déterminées d’après l’étude numérologique détaillée de celles de Stonhenge et de Chéops, sites auxquels il confère des qualités ésotériques et magiques.

Cette Pyramide, créée par Bill Harkin, n’a servi que pour la seule édition de 1971 puisqu’il n’y a pas eu d’autre festival avant 1979. Mais avec la résurrection de Glasto le concept de scène pyramidale a été repris, puisqu’en 1981 une deuxième Pyramid stage a été construite au même emplacement déterminé par Andrew Kerr. Cette dernière ayant brûlé en 1994, une troisième Pyramide, l’actuelle, a été construite en 2000, toujours au même emplacement. Depuis 50 ans maintenant, le rêve de Bill Harkin incarne donc toujours le festival de Glastonbury.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.