Glastotrip

Pas Blur

Dave Rowntree, batteur de Blur a définitivement clôt la rumeur, plutôt discrète, qui pronostiquait Blur comme 3eme tête d’affiche à Glastonbury. En effet il a déclaré dans une interview accordée à XFM, que Blur n’irait pas à Glastonbury cette année.

Interrogé sur la présence de Kanye West le samedi soir sur la Pyramid stage, il ne répond pas vraiment, et esquive la question en décalant la question de Kanye West à la famille Eavis:

They family always try to be a bit left-field, do the unexpected thing
Ils essayent toujours d’être déconcertants, de faire des choses inattendues

Il continue, en justifiant implicitement le choix des organisateurs en expliquant qu’il est finalement difficile aujourd’hui de trouver chaque année, des artistes suffisamment consistants dans leur oeuvre pour justifier pleinement leur présence en tête d’affiche. La raison selon lui est la façon dont est structurée désormais l’industrie musicale.

Je pense qu’il y a un problème du fait qu’il n’y ait pas suffisamment de groupes qui puissent tenir la tête d’affiche de gros festivals à l’heure actuelle. L’industrie musicale manque d’un ensemble assez important, une section intermédiaire d’artistes qui comptent actuellement et qui aient derrière eux un catalogue suffisamment fourni pour se trouver en tête d’affiche d’un grand festival.
Dans le temps si vous signiez un contrat pour un disque on n’attendait pas de vous d’amener votre premier single en tête des ventes et que votre premier album se vende par million de copies. Vous aviez la possibilité de vous développer un peu. Vous aviez le droit de faire des erreurs. Tout ça est fini. Les maisons de disques recherchent des artistes complètement établis avec un premier album, un public, tout prêt. Mais la réalité, c’est que la musique ne fonctionne pas comme cela.

Donc, si on lit entre les lignes, d’après Dave Rowntree, Kanye West est un pis-aller, un compromis acceptable dans le paysage musical actuel.

Ce point de vue est contredit par de récentes déclarations d’Emily Eavis, évoquées dans l’article Lire entre les lignes. Elle indiquait que fort de sa notoriété, le festival de Glastonbury disposait d’un vivier de têtes d’affiche considérable. Donc, de deux choses l’une, soit les Eavis ont réellement une grande quantité d’artistes disponibles à mettre en tête d’affiche, et dans ce cas le choix de Kanye West est délibéré, soit ils n’ont pas autant de réserve qu’Emily a pu le dire. La vérité dans tout ça, ne sortira probablement jamais des murs de la Worthy Farm, cependant on peut supposer qu’elle n’est peut-être pas aussi tranchée. Ce qu’on peut imaginer, par exemple, c’est que ce vivier d’artistes existe bel et bien. Mais, tous ne sont pas toujours disponibles, et que des accords financiers, mais aussi liés aux droits de diffusion sur la BBC, des considérations d’exclusivité avec d’autres festivals, ou autres avatars, peuvent faire capoter à tout moment une négociation qui pourrait être bien engagée. On sent bien que ce sont des considérations de ce type qui ont décalé d’une année la venue des Rolling Stones par exemple, et que la négociation les concernant a été complexe. Il est donc tout à fait possible qu’une telle négociation ait été engagée avec un autre groupe, mais qu’elle ait échoué récemment. Du coup, pressés par le temps, les organisateurs peuvent se trouver dans la nécessité de piocher dans la pile des têtes d’affiche de second choix. Notez que généralement, on nous délivre les principaux noms de la programmation, peu avant la période où l’on doit solder l’acompte des tickets. C’est logique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.