Meeting

Avant-hier soir, nous nous sommes retrouvés dans un pub parisien avec Bigou et Fred pour organiser nos retrouvailles à Glastonbury.

Fred et Hub ne nous rejoindront que le jeudi. C’est une mauvaise nouvelle, car nous ne serons pas tous ensemble pour le choix de l’emplacement, et l’installation des tentes. En plus cela pose le problème de réserver un espace supplémentaire dès mercredi pour leur tente qui ne devrait en théorie n’être plantée que le jeudi après midi. Nous avons résolu le problème en installant une tente supplémentaire, à la place de la leur en attendant. Ils changeront (ou pas) cette tente à leur arrivée.

Nous avons décidé de nous installer, comme l’année dernière sur Big Ground. D’abord, nous avons pu constater que la densité de tentes y est moins forte, et c’est donc plus agréable. En particulier il est plus facile de circuler entre les tentes. Mais en plus, Kidz Field se trouve juste à côté. Il est probable que ce soit par là que commencent nombre de journées, c’est donc une bonne chose de s’installer pas trop loin. Je n’ai pas retenu l’hypothèse de s’installer dans Cokmill Meadow, avec juste une petite fille pour 4 adultes. Par ailleurs Big Ground, là encore, offre l’avantage d’être plus calme qu’un Pennard Hill.

En ce qui me concerne je partirais avec Kiki avec un jour d’avance, le lundi, et nous dormirons dans le Sud de l’Angleterre. Le mardi, ensuite, nous passerons probablement un moment à Stonehenge qui se trouve sur le chemin, et retrouverons Bigou à Glastonbury (la ville, la vraie), en début d’après midi. Les parkings ouvrent à 21h00, il n’est donc pas nécessaire de se précipiter, et nous en profiterons sans doute pour faire un petit tour de la ville. Peut-être même visiterons nous l’Abbaye, ou grimperons nous le Tor.

Ensuite nous arriverons ensemble à 21h00 sur les parkings et ferons donc tous les 3 la queue pendant la nuit devant la porte. Compte tenu des estimations météo pour l’instant, il semble que nous ayons de bonnes chances d’avoir à affronter la pluie pendant cette nuit la. Il va donc falloir envisager des méthodes pour protéger Kiki. La solution ultime étant éventuellement de la laisser dans la voiture et de nous relayer Bigou et moi pour lui tenir compagnie. Cependant, aller et venir de la queue à la voiture peut être un problème, nous en avions eu un l’année dernière avec la sécurité. Une solution de protection serait idéale, mais pour l’instant je ne l’ai pas…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.