Cameron lui n’y sera pas

Le premier ministre britannique David Cameron, lui, regarde Glastonbury à la télévision, et au coin du feu.

Contrairement à Jeremy Corbyn le leader travailliste dont nous avons déjà parlé (cf. Jeremy Corbyn), David Cameron, actuel premier ministre, et conservateur, ne sera pas à Glastonbury. Mais ça, on pouvait s’en douter. Qu’irait-il faire dans ce repaire de gauchistes? Cependant, le chef du gouvernement n’est pas pour autant totalement réfractaire à Glasto. Interpellé sur le fameux sujet du vote sur le Brexit qui aura lieu pendant le festival (cf. Glastrexit), David Cameron invite son interlocuteur à effectuer un vote postal, et de profiter du festival. Il explique alors que lui même est spectateur du festival, mais bien à l’abri chez lui près d’un feu de cheminée. Le 1er jour de l’été! De qui se moque-t-on?

Bon, visiblement Cameron n’a rien compris à ce qu’est Glastonbury, et surtout, faut-il le répéter? L’essence de ce festival ne se réduit pas aux principales scènes où apparaissent les principaux artistes. Note, je me souvient en particulier du concert de Portishead en 2013, à la fin du morceau Machine Gun, ou justement le visage de Cameron apparaissait affublé d’yeux projecteurs scrutant la foule tel un énorme Big Brother. Tout le public s’est alors exclamé de joie. Il faut bien reconnaitre que ce n’est pas particulièrement un lieu acquis à sa cause.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.