Glastotrip

Jay Kay et sa bande

Jamiroquai Automaton

Concernant ces deux choses qu’Emily Eavis a réussi à nous cacher jusque là (cf. Pochette surprise), il est une hypothèse assez peu évoquée par les spéculateurs, et qui a mis un peu de temps à me venir à l’esprit: Jamiroquai. En effet, Jay Kay enfant terrible du funk des années 90 et sont groupe sont revenus sur le devant de la scène cette année. Après des années 90 flamboyantes, le tournant du millénaire avait marqué le début du déclin pour cette formation, qui avait perdu une grande part de son inventivité. Jamais le groupe n’est parvenu à retrouver les sommets atteints avec l’album Travelling Without Mooving. Au final, Jamiroquai était même quasiment en voie d’extinction. Et voila qu’en janvier dernier Jay Kay nous prend par surprise, apparait coiffé d’un nouveau couvre chef, inspiré de Tron,  annonce une tournée mondiale, et un nouvel album. Après sept ans de silence, la nouvelle surprend, et crée une attente énorme.

Cette fameuse tournée a commencé à Paris, salle Pleyel, le 28 mars dernier, juste avant la sortie du nouvel album Automaton. Elle doit se poursuivre tout l’été pour une série de festivals, alors pourquoi pas Glastonbury?

Aucune déclaration en ce sens n’a été faite, et comme la programmation a été désormais dévoilée, ça semble plié. Pourtant, il me semble assez probable, je n’ose pas dire inévitable, de voir apparaitre Jamiroquai à Glastonbury, certainement à l’occasion d’un concert surprise, comme l’ouverture du festival à l’Other stage. Le fait même que cet album et cette tournée aient été annoncés tardivement, expliquerait une décision de dernière minute de la part des organisateurs. Si en plus la négociation dure un peu, un accord peut survenir encore plus tardivement. Du coup, lors de la publication du premier line-up, le groupe aurait pu ne pas se trouver sur les listes, et personne, absolument personne n’est au courant.

Si Jay Kay et sa bande étaient de la fête, comme je le pense de plus en plus, cela serait-il le truc énorme évoqué par Emily Eavis, ou le truc secondaire? Qui sait? En tous cas, moi, je n’y verrai rien de si énorme, et j’irai même jusqu’à dire que Mlle Eavis en aurait rajouté. Mais peut-être ne serait-elle pas d’accord avec moi. Je conviens que c’est une question de point de vue, et tout est relatif comme disait M. Albert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *