Logistique

La première idée qui nous était venue à l’esprit était de faire le voyage en train. Hub et moi, faisions Paris Salisbury, où habite l’ami Bigou, en train via l’Eurostar. Il se trouve que Salisbury, ville de résidence de Bigou, est la ville desservie par une gare, la plus proche de Stonehenge. Car nous avions acté de notre volonté de nous rendre à Stonehenge avant Glasto. Nous pouvions donc, aux dires de Bigou, facilement trouver un bus qui desserve Stonehenge depuis Glastonbury à l’aller comme au retour. Le trajet ensuite, de Salisbury à Castle Cary (la gare qui dessert le festival) n’est pas direct, mais relativement rapide, compte tenu de la distance relativement modeste entre Salisbury et Glastonbury.
Par contre une rapide analyse des trajets montraient l’inconvénient de train.

  • train Paris / Londres aller-retour pour deux
  • train Londres / Salisbury pour deux
  • bus Salisbury / Stonehenge aller-retour pour trois
  • train Salisbury / Castle Cary pour trois
  • train Castle Cary / Londres pour deux
  • Castle Cary / Salisbury pour un seul

Tous ces transports, au delà de leur complexité à organiser, généraient des coûts relativement importants. Une analyse assez rapide de tous ces coûts de transport donnaient un montant total, voisin de celui d’une location de voiture pour une semaine, et le traje de Paris à Glastonbury en passant par Salisbury et Stonehenge, via le Ferry Calais / Dover, essence comprise. Pour économiser le coût de la location, il suffisait d’avoir une voiture, et Hub a donc décider de réquisitionner celle de sa compagne Manue qui prendrait des vacances au même moment, et n’aurait donc pas besoin de son véhicule pour aller travailler. Sans cette solution, il me paraissait assez ingérable de passer la nuit du solstice à Stonehenge, problèmes d’horaires de train, de transport en bus Salisbury / Stonehenge dans des bus probablement pris d’assaut, etc…
A priori donc, le voyage se fera donc, en voiture depuis Paris, nous récupérerons Bigou à Salisbury. Puis nous irons passer la nuit à Stonehenge sans être dépendant d’un bus hypothétique, et en ayant la possibilité de partir quand bon nous semble. Nous pourrons ainsi arriver tôt sur le lieu du festival, et si possible trouver une bonne place pour camper. Pour le retour, là encore, pas de problème, nous pourrons partir quand nous voulons (il y a juste une contrainte de ferry), et en particulier moduler notre horaire de départ en fonction de la fatigue accumulée. Il faudra déposer Bigou à Salisbury, par chance c’est quasiment sur la route.
Voici donc les itinéraires prévus:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.