Trip mystique

Une fois compris les dates et le principe général d’organisation, nous avions intégré plus précisément l’agenda de déroulement du festival. En résumé:

  • mercredi 22: ouverture des portes à 8h00, installation dans le camping,
  • jeudi 23: première journée off à découvrir les lieux et les différentes ambiances,
  • vendredi 24, samedi 25, dimanche 26: les trois grosses journées du festival,
  • lundi 27: déménagement et fermeture des portes à 17h00

Dans un premier temps, sans plus d’idées préconçues pour la manière que nous utiliserons pour nous déplacer, il apparut rapidement à Hub que compte tenu des dates précédentes, nous étions dans la situation idéale, pour participer au solstice à Stonehenge avant d’enchainer vers le festival. En effet, le solstice ayant généralement lieu dans la nuit du 21 au 22 juin, il est théoriquement possible de s’y rendre, puis repartir le matin pour Glastonbury, en espérant s’y trouver assez tôt pour ne pas être bloqué dans les embouteillages, et trouver une bonne place dans un des campings.
En ce qui me concerne, je dois bien avouer que d’une part ce gros programme de six jours me fait assez peur, mais que d’autre part j’apprécie l’idée de ce trip mystique me conduisant du solstice à Stonehenge au festival de Glastonbury, deux manifestations qui m’attirent depuis de longues années en deux lieux que j’apprécie particulièrement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.