Transfert de license

Evidemment, ce qui suit n’est pas une information brûlante, et laissera froids la majorité d’entres vous. Mais à force de suivre toute l’actualité autour du festival, je vois passer des informations sur la logistique du festival, alors, pourquoi ne pas  les relayer…

L’information en question, publiée par efestivals, indique que le conseil de Mendip – la communauté d’agglomérations sous l’administration de laquelle est placé le festival – a voté le transfert de la licence du festival à un nouveau propriétaire. Cette licence qui a longtemps compliqué l’organisation du festival, car elle permettait au instances locales de faire pression sur Michael Eavis, et qui était accordée autrefois avec beaucoup de difficultés, ne semble plus être un sujet de discorde aujourd’hui. Le festival est une institution bénéficiant d’une notoriété telle, qu’il n’est pas envisageable de l’interdire, d’autant que ses retombées financières directes, et sous forme de taxes et de contributions doivent être très importantes. Donc, le vote ayant eu lieu au sein du conseil, le 3 septembre dernier a été une formalité. La licence est donc transférée de Melvin Benn (Festival Republic) à une entité de production maison baptisée Glastonbury Festival (2011) Ltd, qu’il est déjà prévu de renommer Glastonbury Festival (2013) Ltd. Cette information est à mettre en relation avec l’information annoncée en juin 2012, indiquant que Festival Republic et Glasto se séparaient d’un commun accord (cf. article Festival Republic, bye bye…). Le nouveau directeur de Glastonbury sera Paul Ludford.

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que ce vote, renouvelle la durée de licence pour le festival jusqu’à 2016, encore 4 festivals!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.