Glastotrip

L’avis d’Adele

Sur scène Adele a réagi assez adroitement aux critiques de ceux qui ne la trouvent pas assez rock’n roll pour Glasto.

Il est clair qu’Adele, en dépit d’une popularité incontestable, incarne assez peu quelque chose qui soit de près ou de loin très rock’n roll. Pas de pétition ou de controverse cette année, comme cela avait été le cas, par exemple avec Kanye West, mais certains déjà se plaignent en disant qu’avec Coldplay en plus le dimanche, la tête d’affiche de ce Glastonbury 2016 sera très, trop peut-être, grand public. J’avoue moi-même ne pas bien savoir si j’irai voir Adele ou pas, et si j’y vais ce sera davantage par curiosité que par gout. Et la première concernée à justement réagi sur scène à ce sujet. Il faut dire d’ailleurs, qu’après avoir vu de nombreux extraits de concerts récents, j’ai constaté qu’elle était très bavarde. Alors que j’imaginais une artiste stressée sur scène, voire timide, au contraire, seule sur scène, elle parait très à l’aise et échange pas mal avec son public. Du coup, entre chaque chanson, ca dure facilement dans les 3 à 5 minutes. Lors d’un de ces monologues, il y a peu à Londres, Adele a déclaré la chose suivante:

I’m actually more excited than I was now because all those rock and punk fans have been having a moan that I’m doing it and I’m like: You’re going to get dragged along by your wife, so just deal with it! To be honest, those people moaning about it, I’ve probably been more times than them anyway, so shut up.
Je suis actuellement plus excitée que jamais parce que tous ces fans de rock et de punk se plaignent que je sois là et je comme si: Vous allez vous faire trainer là par votre femme, alors faut vous y faire! Pour être honnête, ces gens qui gémissent à mon propos, j’y suis allé probablement plus souvent qu’eux de toute façon, alors chut

C’est sans doute pas faux! En ce qui me concerne, je tiens la même position que d’habitude, celle que j’avais adopté l’année dernière concernant Kanye West. Glastonbury dans ses valeurs intrinsèques a toujours affiché tolérance et ouverture d’esprit, et ce jusque dans sa programmation. Il me parait normal d’avoir une attitude conforme à cet esprit, d’autant que la programmation du festival est assez vaste pour proposer de bonnes opportunités un peu partout ailleurs. J’attends d’ailleurs la première affiche avec impatience, afin de voir quelles options nous aurons en dehors de ce qui va se dérouler sur la Pyramide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.