L’affaire de la fausse affiche

L’affiche du festival de Glastonbury apparue en janvier est bien un faux, si nous en doutions c’est maintenant avéré.

Fin janvier dernier, une affiche de Glastonbury était apparue sur les réseaux sociaux (cf. Fausse Affiche). C’est une chose devenue courante depuis quelques années que certains produisent un tel faux, traduisant davantage les fantasmes de leur concepteur que la réalité. Cependant, en général nous explique que cette apparition est le résultat d’une fuite, depuis une des société en charge de la communication du festival de Glastonbury. Cela a toujours été faux.

Ce qui a troublé certains observateurs avisés, cette fois ci, c’est qu’au fur et à mesure que de nouvelles annonces nous parvenait, l’affiche restait exacte. Du coup, on en est venu à penser que peut-être, pour une fois, c’était une véritable copie qui avait été divulguée. Je dis bien peut-être… Avant toute annonce, cette fameuse affiche donnait Coldplay, Adele, Muse comme têtes d’affiches. Nous savons que pour Coldplay et Muse c’est exact. Elle donnait aussi le Jeff Lyne’s ELO, avant qu’il ne soit annoncé. Et PJ Harvey, elle aussi officiellement annoncée se trouve en bonne place sur cette affiche.

Mais… voici que Jess Glyne vient de s’auto-confirmer pour Glasto 2016. C’est le premier nom qui vient contredire la fameuse affiche, et sans doute mettre un terme définitif à sa légende. Sauf à ce que Jeff Glynne ait raconté n’importe quoi à BBC Radio 4, cette affiche est inexacte. C’était donc bien un faux.

Mais cette histoire ne manque pas d’intérêt, parce que toute aussi fausse soit-elle, cette affiche est dotée de quelques qualités. En particulier, celle de proposer une liste très cohérente d’artistes pour la prochaine édition du festival de Glastonbury. Tout ceci découle du fait, sans doute, que le programme du festival n’a jamais paru aussi évident. Il est clair que jusqu’à présent, nous n’avons pas eu beaucoup de surprises dans les annonces qui ont été faites, et les noms qui nous ont été communiqués faisaient partie des favoris des observateurs. Par ailleurs peu d’alternatives pouvaient nous fourvoyer. Je pense donc, que quiconque voudrait imaginer ce à quoi Glastonbury 2016 dervait ressembler, peut tout de même se référer à cette fausse affiche, car probablement, une bonne moitié des noms qui s’y trouvent seront de la fête. Maintenant que nous sommes en mars, il ne nous reste qu’un mois environ à attendre…

La publication a un commentaire

  1. Jerome

    Emily Eavis a elle même dit sur Twitter que cette affiche était un faux. Et l’auteur de l’oeuvre est présent sur Efestival. Franchement il a fait du bon boulot….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.