Où l’on reparle encore du déménagement

You are currently viewing Où l’on reparle encore du déménagement

A nouveau des rumeurs inquiétantes d’un déménagement définitif du festival de Glastonbury nous parviennent de la bouche même de Michael Eavis.

Après l’intervention d’Emily Eavis qui commentait la publication de la programmation complète (cf. C’est mort pour Radiohead), mais aussi l’histoire du déménagement, et que cette dernière redise à nouveau qu’il ne s’agirait que d’une seule édition délocalisée en 2018 ou 2019, voici que son père revient lui aussi sur cette affaire. Et encore une fois le son de cloche émis par Michael Eavis est différent de celui de sa fille. Alors que la fille avait indiqué que le festival de Glastonbury pouvait se délocaliser pendant une année de jachère sur un site alternatif, mais que la Worthy Farm de Pilton devait rester son emplacement définitif, voici que le père déclare dans une interview à ITV (malheureusement les vidéos ne sont pas visibles hors Royaume-Uni):

We’re hanging on for another two of three years at the moment. We are looking to try out another site, just in our year off, and see if it’s possible to move it any time in the future.
Ca va tenir encore deux ou trois ans pour le moment. Nous sommes en train de chercher un autre site, juste pour une année de break, et voir s’il est possible de déménager dès que possible dans le futur.

Donc, Michael Eavis, lui, semble bien déterminé à quitter la ferme. Ça fait désormais deux ans qu’il en parle, et ne cesse de le répéter. Mais le plus troublant dans l’histoire, c’est le décalage de discours entre les deux patrons du festival. On sait qu’Emily prend une place de plus importante dans l’organisation, et que Michael qui a désormais passé les 80 ans, se dégage de plus en plus des responsabilités. Reste que ce dernier demeure d’une part très présent sur le festival, et d’autre part le personnage emblématique qu’il a toujours été, il est donc difficile de comprendre à l’heure actuelle s’il y a réellement des dissensions familiales, ou simplement des divergences d’interprétation, et éventuellement qui décide réellement à Glastonbury désormais. En d’autres termes, à qui se fier?

On nous confirme par ailleurs que c’est le Longleat Safari Park qui est pour l’instant l’option retenue pour ce déménagement. C’est un site qui avait été pressenti par la communauté des festivaliers et qui semblait s’imposer de lui même. Longleat est un site très semblable au parc animalier de Thoiry, comportant comme le site français un château en son centre, mais aussi, en marge de la partie zoo, un vaste parc de 900 acres, ce qui correspond à la taille du festival de Glastonbury. Michael et Emily, confirment tous deux que des échanges sont en cours avec le propriétaire du parc, et que par ailleurs il faut aussi obtenir nombre d’autorisations administratives (licence, police, etc…). Il semble se confirmer aussi que la date la plus probable de cette délocalisation serait 2019. Notons en passant que Longleat se trouve à une trentaine de kilomètres à l’Est de Pilton, tout près de Warminster et Frome, à peu près à mi-chemin entre Glastonbury et Stonhenge. On resterait donc dans la même région, cependant, Longleat n’est pas la Worthy Farm, dans la vallée d’Avalon, avec le Tor de Glastonbury en point de mire. Michael Eavis déclare:

That’s its home, that is probably the best place for it, Pilton is. Worthy Farm is very warm, it’s full of atmosphere and character and history as well. But I really do need an alternative site, no doubt about it.
C’est son foyer, c’est probablement le meilleur emplacement pour lui. La Worthy Farm est très chaleureuse, c’est plein d’atmosphère et de caractère et d’histoire aussi. Mais j’ai vraiment besoin d’un autre site, il n’y a pas de doute.

Les raisons pour lesquelles ce déménagement s’imposeraient ne sont pas claires, on nous a parlé de gazéoduc, on a évoqué la pression économique des fermiers environnants qui louent leur terrain pendant le festival, on a vu le problème de la fuite d’un réservoir de déjections, on évoque la pollution causée par les gens qui urinent dans les haies, et même maintenant apparait un nouveau sujet lié à de possibles contaminations du bétail et les craintes des fermiers voisins. Quoi qu’il en soit, si ce déménagement devrait réellement avoir lieu de façon définitive, je juge en ce qui me concerne que le festival y perdrait beaucoup. Pour ceux qui sont familiers de mes chroniques, vous savez à quel point je sui attaché à l’esprit du festival, son patrimoine et son histoire. Le Glasto que nous connaissons a évolué à partir de la Glastonbury Fayre de 1971 qui a été pensée par une bande de hippies, en particulier Andrew Kerr et Arabella Churchill qui sont restés jusqu’à leur mort partie prenante dans le festival. C’est eux qui ont choisi son emplacement, et plus particulièrement c’est Andrew Kerr qui a imaginé la Pyramide, et fixé son emplacement sur une ligne d’énergie tellurique dans la vallée d’Avalon. Bien que je n’accorde aucune croyance à ces concepts, ils font partie des fondations du festival, et je considère que si la Pyramide devait bouger un jour toute la magie ne soit définitivement brisée. Glasto ne deviendrait alors qu’une copie désincarnée de lui même.

Photo: Saffron Blaze

Cet article a 4 commentaires

  1. thomas

    C’est peut etre une sorte de pression pour faire passer un message à ceux qui posent problème.

  2. Asyd Orange

    Espérons que ce soit de la stratégie de tractations entre fermiers, l’histoire de faire passer un message du type: « si vous demandez trop, voyez qu’on peut se tirer où on veut et vous aurez tout perdu ». Mais, à l’inverse on peut aussi supposer que le décalage de discours côté Emily Eavis ne soit en fait que des propos rassurants pour les festivaliers. Bouger le festival ca peut casser le jouet. C’est clair que pour moi, si on n’est plus dans la vallée d’Avalon ça pert énormément de sons sens. Je ne dois pas être le seul.

    1. thomas

      C’est ce qui s’est passé pour le Rock am Ring en allemagne. A la base le festival avait lieu sur une piste de course (d’ou ring), puis suite à un conflit avec le propriétaire, ils ont du déménagé sur un aérodrome, la saveur n’est plus la même.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.