2020

  • Post category:Infos
  • Auteur/autrice de la publication :
You are currently viewing 2020

Emily Eavis a déclaré que la première tête d’affiche pour le 50eme anniversaire du festival de Glastonbury était déjà signée, et que c’était du très lourd…

Dans le long article précédent où je disais mon opinion sur ce que le festival de Glastonbury pourrait devenir, et sa possible disparition pure et simple, j’ai évoqué la date fatidique de 2020. Cette année là constituera le 50eme anniversaire du festival, une date importante de la propre bouche de Michael Eavis. Que se passera t il à l’occasion de cette édition? Les organisateurs prévoiront ils quelque chose de particulier? Lors de la remise des NME Award, où Glastonbury a une fois de plus obtenu le prix du meilleur festival, Emily Eavis a lâché qu’ils avaient déjà signé la tête d’affiche pour 2020. Une énorme tête d’affiche a-t-elle dit.

A vrai dire, il eut été étonnant qu’elle déclare que le principal artiste qui apparaitra pour ce 50eme anniversaire ne soit qu’un banal groupe. En dépit de l’emphase inévitable, il est vrai qu’on peut s’attendre à du lourd. Du très lourd, même. Et là, il me vient une idée. En 1970, l’idée du festival vient à Michael Eavis alors qu’il assiste avec sa nouvelle compagne Jean, au Bath Festival of Blues and Progressive Music. Contrairement à ce que semble indiquer l’intitulé de ce festival, l’évènement n’a pas lieu à Bath, mais à Shepton Mallet, c’est à dire à 1km à peine du site où se tient désormais le festival de Glastonbury. Et lors de ce festival, c’est la prestation remarquée de Led Zeppelin qui a en particulier, provoqué le déclic chez Michael.
L’histoire n’a pas voulu que Led Zep se produise à Glasto. Lorsque le groupe interrompt brutalement sa carrière en 1980, suite à la mort du batteur John Bonham, le festival vient à peine d’être relancé. La rencontre Led Zeppelin Glastonbury n’a donc pas pu avoir lieu.

En marge de Led Zeppelin, qui n’existe donc plus, les musiciens du groupe poursuivent leur carrière. Jimmy Page et Robert Plant se réunissent dans les années 90. Ils se produisent à Glastonbury en 1995. Plus tard Robert Plant revient en solo en 2014. Cette année là il participe aussi à la Glastonbury Abbaye Extravaganza, un mini festival organisé chaque été par Michael Eavis. On constate que y a d’excellentes relations entre les anciens de Led Zeppelin et Michael Eavis. Un exemple, lorsque la Pyramide a été reconstruite en 2000, c’est avec Robert Plant que Michael la baptisée avec un saut de lait de ses vaches.

Batpème de la Pyramide

Réunir Led Zeppelin sur la Pyramide, est un vieux rêve de Michael Eavis qu’il a toujours été persuadé de pouvoir réussir à rendre réel. S’il y a quelqu’un qui peut le faire c’est bien lui…

Michael Eavis ne s’est jamais caché de rêver vouloir programmer Led Zeppelin à son festival. C’est une évidence si l’on repense à l’histoire du festival,et l’idée de sa création évoquée plus haut. Compte tenu de ses relations avec Page et Plant, j’imagine que c’est un sujet déjà abordé entre eux. Mais… car il y a un mais. Depuis le 25 septembre 1980, date de la mort de John Bonham, le groupe est officiellement dissous. Ou plus exactement, il ne se produit plus sur scène. A part de tres brèves apparitions rarissimes, le groupe ne se réforme pas sans son batteur. Il y a eu cependant, UNE exception à cette règle. Le 10 décembre 2007, le groupe est revenu sur scène à l’O2 arena de Londres, pour un concert exceptionnel en hommage au fondateur d’Atlantic Records, Ahmet Ertegün, décédé un an auparavant. Sur scène le trio survivant est accompagné à la batterie par Jason Bonham, le fils de John, de sorte que les quatre noms Page, Plant, Jones, et Bonham sont à nouveau réunis.

Led Zeppelin pourrait il se reformer une fois de plus à Glastonbury? D’abord Led Zep pourrait il se réformer tout court? Si ça tenait à Jimmy Page, je pense que ce serait déjà fait. C’est l’historien du groupe, il ressort régulièrement de vieux enregistrements du placard, produit des remasters, et il avait même déclaré en 2014 que la reformation du groupe à Glasto n’était pas impossible. Robert Plant, lui est le moins enclin à une réunion. Il a en particulier fait capoter projet de tournée en 2009. Il expliquera que si ce projet s’était concretisé, il se serait senti être une pièce de Juke Box. On comprend que c’est l’idée d’une tournée qui lui déplait. Cela ne disqualifie donc pas un concert exceptionnel, et l’hypothèse d’un concert exceptionnel de Led Zeppelin n’est pas définitivement exclue, pourvu que se présente une occasion valable.

Pour en revenir à Michael Eavis, cela fait des années qu’il dit qu’il affirme être persuadé que Led Zeppelin se reformera, un jour, sur la scène de Glastonbury. Si l’on considère qu’il y travaille depuis 50 ans, il est possible que le groupe qui a de bonnes relations avec lui, accepte finalement de créer l’exception. Les membres du groupe agés de 68 à 73 ans, ne sont plus tout jeunes. Et si une réunion devait s’opérer on se doute bien que ça ne se fera pas dans dix ans. Accessoirement, 2020 correspondra aussi au 40eme anniversaire de la disparition de Bonham. Accorder cette faveur à un Michael Eavis qui aura 84 ans, parait tout à fait imaginable. Honorer sa contribution au développement de la musique, à la veille de son départ à la retraite, pourrait être le type d’évènement qui ferait sortir Led Zeppelin du bois. Bien que l’on soit loin d’une réalité tangible, et que cela fasse des années qu’on en parle, tout ceci parait tout à fait plausible. Et je sais que je n’ai pas l’exclusivité de l’opinion que j’exprime ici. Cependant ce n’est pas parce qu’on est nombreux à penser de même que nous avons pour autant raison.

En tous cas l’histoire serait diablement belle!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.