Glastotrip

Pink Floyd

Pink Floyd

Pink Floyd et Glastonbury, c’est un peu une histoire de rendez-vous ratés. Le sujet revient à la surface à l’occasion d’une conférence de presse, mais la rencontre entre le groupe et le festival semble irrémédiablement manquée.

Pink Floyd à Glastonbury c’est une rumeur de longue date qui ne s’est jamais concrétisée. Une légende voudrait qu’en 1970 la présence du groupe était prévue au tout premier festival, mais qu’il n’ait pas pu se produire sur la trop petite scène de l’époque. En réalité, si l’anecdote est belle, elle est visiblement fausse. Quoi qu’il en soit, seul Roger Waters est passé à Glastonbury en 2002. EN 1985, PInk Floyd avait explosé, et Waters était parti poursuivre une carrière solo, pendant que Gilmour, Wright, et Mason continuaient ensemble. Jusqu’en 2008, date à laquelle Rick Wright est décédé, la rumeur d’un apparition du groupe revenait chaque année, avec l’espoir de les voir rejoints par Waters. Après son décès la chose devenait plus improbable, mais cette foutue rumeur continue un peu tout de même…

Le 13 mai 2017, ouvrira une exposition intitulée Their Mortal Remains, consacrée à Pink Floyd au Victoria and Albert Museum à Londres. Cette exposition sur une thématique rock, fait suite dans les même lieux, à celle sur David Bowie, qui avait été un grand succès. Or, ce même musée, héberge en ce moment une installation évoquant le festival de Glastonbury. A l’occasion de l’exposition à venir, Roger Waters et Nick Mason ont donné une conférence de presse le 16 février dernier. Sans doute, par association d’idée, les journalistes ont interroger les membres du groupe au sujet de Glasto. La réponse de Nick Mason a été la suivante:

It would be nice to add it to the list of things. I’ve never played Glastonbury. It would be fun to do it… I don’t think it would be very likely.

Ce serait pas mal d’ajouter ça à la liste des choses à faire. Je n’ai jamais joué à Glastonbury. Ca pourrait être amusant de faire ça… Je ne pense pas que cela très probable.

C’est ensuite Roger Waters qui prend la parole.

I did Glastonbury once. I think. It was really cold. But there were a lot of people and it seemed very jolly and I liked it. Yeah, I would do it again.

J’ai déjà fait Glastonbury une fois, il me semble. Il faisait très froid. Mais il y avait beaucoup de monde et cela paraissait très joyeux et j’ai aimé ça. Je le referais volontiers.

S’en suit une blague sur David Gilmour qui serait parait-il à la retraite ou pas…

Bon, de tout ce qui précéde, il semble bien improbable que Pink Floyd ne soit programmé à Glastonbury. Et je pense que les journalistes se sont un peu emballés après ces réponses un peu convenues. En particulier, un épisode un peu lointain pourrait disqualifier cette hypothèse relaté en 2009 par David Gilmour. Peu avant le décès de Rick Wright, ce dernier, atteint d’un cancer, avait émis la volonté de se produire à Glastonbury. Mais, les organisateurs n’avaient pas répondu favorablement à cette demande, invoquant l’impossibilité de caser le groupe au dernier moment dans la programmation. La communication entre le groupe et les organisateurs du festival n’a visiblement pas été des meilleures, mais Gilmour semble en avoir été affecté. Si l’on considère en plus, que ce dernier s’entend assez mal avec Waters – même si la situation s’est un peu améliorée – et qu’il ne voudrait sans doute pas remonter Pink Floyd sans Wright, on se dit là que ça va être compliqué!

Donc, à mon avis, Pink Floyd à Glastonbury, c’est hautement improbable, mais sait on jamais?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *