Glastotrip

Nouvelles affiches

Block9 Avalon Silver Hayes

Depuis l’affiche principale qui nous a été dévoilée le 30 mars (cf. Affiche 2017), d’autres affiches ont été dévoilées officiellement. Nous avons eu dans l’ordre Block 9, Avalon, et Silver Hayes. Ajoutons à cette liste, la zone Kidz Field, qui est certes un peu particulière, puisque dédiée au enfants, mais dont la programmation est de qualité équivalente à toute autre zone du festival. En d’autres termes, à Glasto, on ne se fout pas de la gueule des mômes!

Tout ceci contribue donc lentement mais surement à étoffer la programmation du festival. Les scènes de ces zones sont secondaires, par opposition aux grandes scènes que sont la Pyramide, Other Stage, West Holts, the Park, John Peel, et Acoustic stage. Mais ce sont surtout les scènes de zones qui jouissent d’une relative autonomie. Glasto est ainsi fait, que l’organisation est relativement répartie, et que la famille Eavis ne programme pas la totalité des artistes. Autant ils sont très impliqué sur la programmation des six principales scènes précédemment citées, les autres sont gérées par des équipes plus indépendantes. Lorsque une de ces équipes termine de ficeler sa programmation, une affiche est produite. Et là, nous en avons donc quatre. Voyons un peu ce qu’elles nous proposent.

Block 9 fête son dixième anniversaire et s’offre en tête d’affiche un fondateur du mouvement techno…

Block 9 tout d’abord. La zone fête cette année son dixième anniversaire. Pas de révolution à cet endroit, les trois principaux spots restent en place: NyC Downlow, Genosys, et London Underground. Pour cet anniversaire l’accent est mis sur la programmation. Il est à noter en particulier la présence de Kevin Sauderson, qui est l’un des trois père de la techno, avec Juan Atkins et Derrick May. Trois gars qui ont formé un petit collectif à Detroit qu’on a appelé les Belleville Three, et qui dans les années 80 ont révolutionné la musique. En marge de ce monument d’histoire, on peut noter la présence dans la zone de Hercules and Love affair, et Blawan.

Comme chaque année, Avalon propose une programmation assez variée, bien que principalement axée sur un son folk, world et expérimental…

Du côté d’Avalon, c’est comme chaque année une programmation éclectique qui nous est proposée. Pas de superstars ici, mais plutôt une sélection d’artistes plutôt récents, ou des gloires passés parfois qui furent éphémères. Ajoutez à tout ça, une série d’artistes plutôt orientés Folk, Country, ou World Music, parfois expérimental, et vous avez là un petit festival à part entière. Certes, avec la programmation qui est proposée sur les scènes environnantes il serait dommage d’y passer tout son temps. Mais sorti complètement du contexte, on pourrait tout à fait rester trois jours sur place. Il y a une qualité réelle dans la programmation de ce lieu. Sur l’affiche qui nous est proposée je remarque quelques noms. Birdy dont la carrière avait démarré sur les chapeaux de roues et qui a semble-t-il eu du mal à confirmer. De mon point de vue, elle vaut bien Lorde qui va passer sur une plus grande scène. Mais peut-être ne suis je pas très bon juge pour ce type de chanteuses? Je suis plus sensible au charme de Sophie Ellis Bextor qui en plus de sa plastique irréprochable, propose un show disco très fun qui avait enthousiasmé ma fille en 2014. C’est festif, joyeux et sans prétention, et Murder on The Dance Floor nous ramène avec plaisir au  début des années 2000. Il se pourrait que j’aie aussi la curiosité de voir Kiefer Sutherland. Je n’attends pas grand chose d’un acteur hollywoodien sur scène, mais c’est une curiosité de voir Jack Bauer en vrai, non? Et qui sait, peut-être est-ce bon? Je citerai aussi les chanteuses folk Lucy Rose, et Lissie, qui ont un univers réellement intéressant, quand j’entends les deux je pense à Aimee Mann. Mais aussi je veux citer les formations Hot 8 Brass Band, un authentique brass band de la Nouvelle Orleans, et The Dhol Foundation qui fusionne ses percussions transitionnelles indiennes à d’autres courants musicaux, électro, musiques traditionnnelles, ou folkloriques… Pas mal de choses à découvrir donc du côté d’Avalon!

Silver Hayes propose une affiche très dense (danse) sur ses six scènes, beaucoup de musique électronique, mais pas exclusivement.

A Silver Hayes, c’est une tout autre ambiance qui va être mise en place. L’ancien Dance Village fait plus que jamais la part belle aux musiques électroniques sur ses six scènes, tout en laissant un peu de places à d’autres musiques, du reggae en particulier, surement par l’influence dub. La programmation des lieux est surabondante, et il est impossible de ne pas y trouver son bonheur quelque part. Je vais lister ici quelques noms qui ont marqué mon attention sur la longue affiche de la zone. Tout d’abord la française Jain qu’on attendait pas trop là, mais qui concrétise à Glasto un début de carrière prometteur. Shaggy et son mémorable Boombastic, je pense probable que l’ensemble du show soit très festif. Dawn Penn est une chanteuse de reggae et rocksteady (ce qui n’est déjà pas courant), et qui a débuté sa carrière il y a cinquante ans déjà. Un petit bout d’histoire. Et pour finir, je ne peux pas manquer de citer Fatboy Slim qui est présent chaque année au festival. Ses shows sont à chaque fois blindés, c’est donc un peu pénible, ce n’est pas toujours bon, mais quand ça l’est l’expérience est purement géniale. Si par hasard vous tombez sur lui lors d’un set secret, mon conseil est d’en profiter avant que des hordes de gens ne finissent par arriver.

Kidz Field le paradis des enfants, mais aussi une zone de spectacle de grande qualité pour les enfants.

Finissons par Kidz Field la zone destinée aux enfants. Ceux qui viennent à Glasto avec leur progéniture trouveront là un endroit totalement sécurisé où les enfants pourront jouer, mais aussi profiter de spectacles qui leur sont destinés. Notons que la langue anglaise n’est pas un barrage majeur, et que les enfants non anglophones arrivent facilement à entrer dans le jeu. Les spectacles qui sont proposés sont d’excellente qualité. En particulier, depuis trois ans maintenant Dynamo se produit au Kidz Field Big Top. Dynamo est un illusioniste très médiatisé au Royaume-Uni, une célébrité sur place, à tel point que son show réservé aux enfants uniquement, dispose d’un accès est particulièrement surveillé, car nombreux sont les adultes qui tentent d’y assister. Difficile parfois de repartir de Kidz Field, mais c’est la juste récompense des petits après de longues séries de concerts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *