Glastotrip

Liam Gallagher hat trick

Liam Gallagher

Tout a commencé hier par un tweet étrange de Liam Gallagher.

Hello darkness my old friend jetlags twisting my melons again

Cette phrase est relativement peu traduisible. « Hello darkness my old friend » est le premier vers de la chanson du même nom, de Simon and Garfunkel. Le tout donne quelque chose comme:

Bonjour ténèbre ma vieille amie les jetlags me font tourner le citron.

Bon… Pas grand chose à dire. Mais suite à ce message, il est interrogé par quelqu’un:

Liam you playing glasto again mate ?
Liam tu joue encore à glasto gars?

Et là Liam répond:

On me l’a pas demandé mais tu me connais je jouerai je serai là alors on sait jamais

Et voilà, encore une petite phrase de Liam Gallagher, probablement inconsidérée, car il n’est pas à une connerie près. Mais comme il dit on sait jamais. Ce serait cependant sa troisième apparition d’affilée à Glastonbury, ce qui rend la chose relativement improbable. Mais, quand même, Liam avait déjà évoqué la chose sur la Pyramide l’année dernière:

I want to dedicate this to Michael and Emily Eavis. For letting me continue my Glastonbury residency. Next year will be hat trick.

Je veux dédicacer la suivante à Michael et Emily Eavis. Pour me laisser continuer ma résidence à Glastonbury. L’année prochaine ce sera le hat trick.

Quant-à l’autre sujet inévitable, lorsqu’on parle d’un Gallagher et de Glastonbury, c’est l’hypothétique reformation du groupe sur place. Ca parait totalement impossible tant les tensions restent fortes entre les deux frères. Un baromètre assez exotique fait un bilan des possibilités de reformation, il s’agit des bookmakers qui proposent des cotes à travers le temps:

  • Reformation en 2019: 100/1
  • Reformation en 2020: 25/1
  • Reformation en 2021: 16/1
  • Reformation en 2022: 12/1

Objectivement, je préfèrerais voir les côtes qu’il proposent pour une non reformation chacune de ces années. Mais je crains fort qu’ils ne proposent même pas ce pari tellement il est probable. Quand à moi je ne mettrai pas un penny là dessus. Mais il n’est pas interdit de rêver. Il faudra bien un truc de dingue sur cette affiche des 50 ans!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.