Festival de Glastonbury 2021: situation COVID, espoir ou déception?

Festival de Glastonbury 2021: situation COVID, espoir ou déception?

Au Royaume-Uni, un confinement total a été ordonné, probablement jusqu’en mars…

En France, nous ne savons pas bien si nous nous dirigeons ou non vers un nouveau confinement, et la campagne de vaccination démarre lentement. Pendant ce temps, au Royaume-Uni, le 4 janvier 2021, le premier ministre a annoncé un reconfinement total du pays. Cette décision fait suite à une explosion des contaminations. Le nombre de cas détecté fin décembre 2020 est double de ceux mesurés en octobre ou novembre. Il est possible que la nouvelle mutation du virus, découverte en Grande-Bretagne, et particulièrement contagieuse, soit en partie la cause de cette explosion. Mais la période des fêtes a probablement été propice, aussi, à cette nouvelle vague de contaminations. Quoi qu’il en soit la pression actuelle, subie par les hôpitaux britanniques a imposé cette décision au gouvernement.

… mais le gouvernement table sur une campagne de vaccination intense.

Ce qui concerne plus précisément le festival de Glastonbury, c’est que ce confinement devrait durer jusqu’en mars, avec certaines mesures qui pourraient se prolonger au delà de cette date. Michael Gove, ministre au bureau du cabinet (le numéro 2 du gouvernement), déclare:

We can’t predict with certainty that we’ll be able to lift restrictions the week commencing the 15 to 22 [February], what we will be doing is everything we can to make sure that as many people as possible are vaccinated so that we can begin progressively to lift restrictions.
I think it’s right to say that, as we enter March, we should be able to lift some of these restrictions – but not necessarily all.

Nous ne pouvons pas prédire avec certitude si nous pourrons lever des restrictions la semaine du 15 au 22 [février], nous allons faire en sorte de nous assurer qu’autant de personnes que possible soient vaccinées de sorte que nous puissions progressivement lever les restrictions.
Je pense qu’il est raisonnable de dire, que lorsque nous arriverons au mois de mars, nous pourrons lever certaines restrictions – mais pas forcément toutes.

The Guardian

Cela signifie donc que les dirigeants britanniques prévoient que la situation ne sera pas complètement réglée début mars. Mais on voit bien que la prospective gouvernementale est largement conditionnée au programme de vaccination et de son efficacité. Notons qu’outre Manche il est envisagé de vacciner 2 millions de personnes par semaine. Il reste cependant, encore beaucoup trop d’incertitudes quant-à l’efficacité de l’opération pour donner un agenda de sortie de crise, auquel on puisse se fier. Mais notons cette date de Mars…

Du côté de l’organisation du festival de Glastonbury, l’incertitude règne.

Ce qui est inquiétant, c’est que l’annonce de l’annulation de l’édition 2020 était survenue le 18 mars. A cette date, les organisateurs du festival avaient expliqué qu’il n’était pas possible d’organiser le festival, car il est indispensable de réunir les équipes suffisamment longtemps avant l’ouverture des portes. Par ailleurs, il doit y avoir un problème de taille qui se joue en coulisses, c’est celui de la programmation des artistes. Il doit être extrêmement compliqué, de prendre rendez-vous avec des artistes, qui viennent d’un peu partout dans le Monde, et qui sont donc soumis à des situations très différentes vis à vis de la crise.

Pour l’instant, nous n’avons aucune annonce officielle, comme c’est usuellement le cas d’habitude. En temps normal, nous devrions avoir au moins une tête d’affiche. Cette année, nous n’avons rien… Tout ce que nous avons eu c’est une interview d’Emily Eavis pour la BBC en date du 16 décembre 2020. Sans entrer dans les détails de cette interview, nous pouvons résumer qu’à nouveau tout est incertain, et surtout lié à l’efficacité de la campagne de vaccination. Par ailleurs, on y fait référence au problème économique soulevé quelques temps plus tôt par Michael Eavis, et aussi au problème des assurances. On se souvient en particulier du contentieux qui est survenu entre le HellFest et son assureur au printemps dernier. La dernière information que nous avons reçu le 4 janvier 2021, est la suivante:

La famille Eavis est donc toujours active à l’organisation du festival cette année. Mais rien n’est moins certain. Surtout si l’on réfléchit au problème des artistes qui eux même ne doivent pas trop bien savoir où ils vont.

Mais les tickets 2020 resteront valables pour la prochaine édition qu’elle qu’en soit la date.

Au final, la seule certitude que nous avons à la sortie de toute cette période sans communication, c’est qu’en cas d’annulation, à nouveau en 2021, les tickets seront reportés en 2022.

Photo: Bickanski

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.