Revente 2023

  • Post category:Infos / pratique
  • Auteur/autrice de la publication :
You are currently viewing Revente 2023
Revente Glastonbury 2023

Ca y est les dates ont officiellement été publiées concernant la revente pour Glastonbury 2023. La procédure de vente va changer, cela pourrait s’appliquer à toutes les ventes futures.

La période de paiement du solde est terminée, c’est maintenant l’heure de la revente qui se profile. Les dates en ont été officiellement publiées sur le site du festival. On y trouve une page de FAQ qui détaille l’ensemble de la procédure. Et même si on a déjà sa place, il n’est pas sans intérêt d’y apporter un peu d’attention. En effet, une nouvelle procédure de vente des tickets va être mise en place, procédure qui pourrait devenir définitive pour toutes les ventes à venir. Voyons tout ceci en détail.

D’abord les dates…

Il y aura trois phases de revente, comme on en a l’habitude depuis quelques années déjà.

  • La revente des tickets + autocar aura lieu le jeudi 20 avril 2023 à 18h00 BST (19h00 en France).
  • La revente des tickets simples aura lieu le dimanche 23 avril 2023 à 9h00 BST (10h00 en France).
  • La revente des hébergements (emplacements de camping cars, tentes dans Worthy View, et tipis) aura lieu le jeudi 27 avril 2023 à midi BST (13h00 en France).

Il sera possible d’acheter 4 tickets simples, ou 2 tickets + autocar pendant les reventes correspondantes. Pour cela il est impératif de disposer d’un numéro d’enregistrement (cf. Enregistrement). IMPORTANT: Le site d’enregistrement fermera ses portes le lundi 17 avril 2023 à 17h00 BST (18h00 en France). C’est dans très peu de temps. Si vous n’êtes pas enregistré, faites le immédiatement.

Il faudra payer l’intégralité des tickets, soit £335 + £5 de frais pour chaque place, ainsi que £9.75 de frais postaux par commande. Tous les tickets seront livrés à l’adresse du main booker (la première personne de la liste de réservation). En ce qui concerne les tickets + car, il faut ajouter à cela un prix variable, fonction du trajet à effectuer.

Nouvelle procédure…

Les organisateurs indiquent qu’une nouvelle procédure va être mise en place. Plus particulièrement, il n’y aura plus de page de paiement. Si vous avez la chance d’entrer dans le site, vous communiquez la liste des enregistrements de votre groupe. Vous validez éventuellement les diverses options supplémentaires (parking, bouteille, assurance…), vous validez les conditions de vente, et pour finir vous validez la commande. Quand c’est fait, vous allez recevoir un premier email de confirmation dans les minutes suivantes. Puis un second email dans les 3 heures suivantes, dans lequel vous trouverez la procédure de paiement de la commande. Vous aurez alors 24h00 pour procéder au paiement. Si vous ne procédez pas au paiement dans le temps imparti, vos tickets sont perdus.

Pourquoi cette procédure, et quelles conséquences?

Les organisateurs indiquent que ce nouveau mode opératoire fait suite aux problèmes techniques de la dernière pré-vente. En réalité, ie pense qu’il s’agit là de résoudre principalement deux problèmes, qui de plus sont récurrents.

En effet, le nombre de personnes qui tentent d’obtenir un ticket est astronomique. De fait, les serveurs saturent et les pages s’affichent avec difficulté. En particulier, la page de paiement, qui effectue des opérations complexes de vérifications sécurisées doit tout particulièrement charger les serveurs. Cette surcharge pénalise tout le monde, mais pire, il existe de nombreux témoignages de personnes ayant entré leurs coordonnées bancaires qui ont attendu en vain la validation de leur paiement. Frustrant! Certains, plus chanceux, n’ont aussi jamais vu la page de validation du paiement, mais ont, quelques minutes plus tard, reçu un email leur annonçant que leurs tickets avaient bien été réservés. En d’autres termes, le fait d’avoir la chance de voir la première page de réservation, ne garantissait pas pour autant de pouvoir aller au bout de la procédure.

Mais un autre sujet a aussi posé problème. Ce dernier nous concerne davantage, car il porte sur les cartes bancaires étrangères (vu du Royaume-Uni). En effet, pour effectuer le paiement, il est indispensable de disposer d’une debit card (carte à débit différé). Mais il semble que la brique de paiement utilisée par SeeTickets ne décode pas correctement les informations de toutes les banques non britanniques. Il est donc arrivé à certains de voir leur carte refusée sur la page de paiement au prétexte que ce n’était pas une carte à débit différé, alors que c’était faux. Il fallait donc en catastrophe trouver une carte qui soit correctement considérée par SeeTickets. Cela aussi a donné lieu à pas mal de frustration, et l’information est largement passée dans les forums et réseaux sociaux. Je ne doute pas que c’est un paramètre qui est entré en compte dans la mise en place de la nouvelle procédure.

On peut imaginer que cette procédure va être généralisée à toutes les futures ventes, y compris la pré-vente qui devrait avoir lieu en octobre/novembre 2023 en prévision de l’édition 2024. C’est certainement une bonne chose, car les ventes seront sans doute plus fluides, et quoiqu’il advienne plus simples pour l’utilisateur. On rentre les numéros d’enregistrement, on coche les cases et on valide. Mais on peut supposer aussi que les ventes vont se dérouler de manière beaucoup plus rapides. Ca risque fort d’être terminé en une poignée de minutes, en particulier pour la revente. Il faudra donc être très rapide.

Par ailleurs, cela permet très facilement à n’importe qui de réserver la place d’un tiers. Plus besoin de communiquer les numéros de sa CB à un tiers pour qu’il réserve pour vous. On peut donc raisonnablement penser qu’une personne voulant absolument son ticket va demander à sa famille et tous ses amis de tenter d’entrer sur le site. On peut même imaginer quelqu’un qui payerait des centaines d’inconnus sur Fiver, par exemple, pour l’aider, sans aucun risque de se faire voler ses coordonnées de CB. Je sais que je suis un peu tordu, mais si j’y ai pensé, je ne suis sans doute pas le seul. Il y a donc un biais qui risque fort d’accroitre la quantité de connexions simultanées sur le site. C’est un point qu’il faudra surveiller le 23 avril prochain.