Good News for Glastonbury

You are currently viewing Good News for Glastonbury

Afin de récupérer des points dans son propre camp, Boris Johnson prend des mesures populaires à droite. Et certaines de ces mesures pourraient avoir une grande importance pour se rendre au festival de Glastonbury.

A moins de n’avoir absolument pas suivi les actualités, vous n’êtes pas sans savoir que l’affaire du PartyGate a considérablement affaibli le gouvernement de Boris Johnson. Et vous avez probablement aussi entendu dire que le 1er ministre britannique a déclenché un contre feu, en prenant un certain nombre de mesures, jugées par certains comme populistes. L’objectif semble être de deux ordres; détourner l’attention du scandale des fêtes organisées au 10 Downing Street, et restaurer la popularité du 1er ministre au sein de son camp. Pour l’essentiel, ces mesures consistent à réduire les contraintes liées à la gestion de la crise COVID en Angleterre. Pour l’essentiel, depuis hier, il n’est plus obligatoire de porter un masque, même en intérieur, dans le pays. et le pass sanitaire a été supprimé.

Mais parmi ces mesures de diminution des restrictions liées au COVID, il en est une qui nous concerne plus particulièrement. A partir du 11 février, les tests actuellement obligatoires pour entrer au Royaume-Uni seront supprimés pour toute personne ayant bénéficié d’une vaccination complète. L’objectif déclaré du gouvernement est de permettre à nouveau les voyages d’affaire ou de tourisme afin de récupérer le manque à gagner associé. En attendant le 11 février, si on est complétement vacciné, il est encore obligatoire de produire un lateral test (test antigénique) négatif pour entrer dans le pays.

Nous avions vu dans un article précédent (Situation COVID) que l’accès au Royaume-Uni était assez complexe. On pouvait donc envisager que l’accès au festival de Glastonbury puisse être relativement complexe depuis l’étranger. Cependant à l’époque la situation de la pandémie de part et d’autre de la Manche le justifiait largement.

Désormais contrairement à la France, le nombre de contaminations quotidiennes au Royaume-Uni a passé son pic (environ 220 000) et s’établit désormais à 90 000 par jour. En France nous en sommes encore à 350 000 environ, et cela ne baisse toujours pas. Espérons que nos mauvais chiffres ne pousseront pas les anglais à prendre des mesures spécifiques concernant certains pays dont les chiffres resteraient trop mauvais.

Il semble cependant, que l’accès outre-Manche ne se simplifie désormais, et que l’accès à Glastonbury depuis la France ne pose plus trop de problèmes en 2022. A condition, bien sûr, d’être complétement vacciné. Il reste quelques formalités administratives. Par ailleurs, je ne vais pas non plus entrer dans les détails concernant ceux qui ne sont pas vaccinés. C’est un sujet sur lequel nous aurons la possibilité de revenir un peu plus tard, lorsque la situation sera plus claire, et que les choses iront mieux sur le continent.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.